title_image

Au Laos, manger d’aliments est l’activité la plus importante de la journée. Dans la langue locale, il est très courant que les gens se saluent immédiatement par une question : ‘’Avez -vous mangé ?’’ (‘’Kin khao laeo bor ?’’).

La nourriture est souvent le sujet de nombreuses conversations, surtout quand vous mangez et partagez des plats entre amis ou en famille.

De plus, les laotiens sont passionnés par le partage de plats traditionnels avec des voyageurs curieux.

Alors que la nourriture laotienne est généralement comparée par la nourriture de ses voisins comme la Thaïlande et le Vietnam, de nombreux plats thaïlandais courants proviennent actuellement de Laos.

Des plats comme le riz collant, le laab et la salade de papaye sont tous identifiés comme étant des plats thaïlandais, mais proviennent en réalité du Laos.

Comme une partie du nord de la Thaïlande faisait autrefois partie du Laos, les spécialités y est très similaire mais bien sûr faite avec des variations différentes.

Le but principal de cet article est de vous donner l’idée des aliments laotiens et 10 meilleurs plats que vous devez essayer.

Pour chaque plat, nous avons rassemblé un didacticiel vidéo approprié si vous voulez essayer de faire votre propre plat chez vous.

10 meilleurs plats que vous devez essayer

Commencez-vous, nous avons énuméré ci-dessous une liste des 10 meilleurs plats laotiens les plus célèbres à essayer lors de vos voyages dans le pays.

Si vous êtes aventureux, nous vous recommandons d’explorer les marchés locaux pour une expérience culinaire vraiment unique !

Khao Niaw – Riz gluant

Le riz est un aliment principal dans presque tous les repas au Laos et, traditionnellement, il peut être mangé du riz à tout moment de la journée.

Servi dans un panier tressé en forme de cornet, il est utilisé en accompagnement de presque tous les plats laotiens.

L’un des plats les plus simples au Laos est le riz collant servi avec du java, mélange de tomates, d’aubergines, de piments et d’arachides.

Regardez ci-dessous la vidéo pour apprendre à faire le meilleur plat du riz collant

Laab – Salade de viande hachée

Laab (parfois translittéré en larb) est un plat traditionnel du Laos.

Cette salade de viande hachée peut être préparée avec du bœuf cru ou cuit, du porc ou du poisson dans du jus d’agrumes aromatisé au padek, au piment, à l’ail, à la menthe et à l’oignon.

Les plats laab cuisinés sont listés à côté des plats crus sur le menu alors vous vérifiez bien ce que vous commandez.

Les ingrédients pour cuisiner le laab est illimités, on peut utiliser le canard, le buffle, le poulet ou les champignons et le tofu disponibles au restaurant ou dans la rue.

Voici le vidéo expliquant comment cuisiner le bon plat laab :

Tam Mak Hoong – Salade de papaya verte

Fait de jeune papaye verte, ce n’est pas votre salade de fruits ordinaire……. Les papayes est coupé en longues lanières minces et mélangé avec du padek, du citron vert, des piments rouges, du sel et du sucre pour lui donner un goût épicé et salé.

Les crevettes, les tomates, les aubergines et les carottes sont également des ingrédients populaires.

Tous les ingrédients sont pilés avec un mortier et un pilon donnant ainsi le nom lao tam mak hoong ou ‘’papaye pilée’’.

Voici comment faire le Tam Mak Hoong

Mok Pa – Poissons cuits à la vapeur

Le Mok Pa est un plat de poisson cuit à la vapeur qui est généralement enveloppée dans des feuilles de bananier et attaché par une ficelle de bambou.

Il est combiné avec de la citronnelle, des feuilles de kaffir, des oignons verts, de la sauce de poisson, des piments verts, de la pâte de crevettes et de l’aneth frais. Tous ces ingrédients sont mélangés avec du poisson cuit à la vapeur.

Vous n’oubliez pas manger ce plat accompagnant de riz gluant.

Apprennez-vous à faire le Mok Pa ici :

Khao Soi (Soupe de nouilles de riz avec sauce tomate de soja fermenté)

Il y a quelques débats à l’origine du nom de ce plat, Khao signifie ‘’le riz’’ et Soi signifie ‘’couper’’ en langue lao, donc ce nom est raisonable car les nouilles fraîches coupées à la main sont l’ingrédient principal pour Khao Soi, une soupe de nouilles connus à Luang Prabang.

Les nouilles sont appelées Sen Nyai ou ‘’grosse nouille’’.

Ne confondez pas avec le Khao Soi de Chiang Mai, le khao soi de Luang Prabang utilise le porc clair et la sauce rouge vif qui est fait par les ingrédients comme les tomates, le piment et la pâte de soja fermentée.

Avant de manger, vous préparez du cresson, du basilic thaï, de la menthe et un jus de citron vert.

Regardez la vidéo du chef pour apprendre à faire le bon Khao Soi

Khao Poon (Soupe de vermicelle fermenté)

Si vous deviez nommer une nouille de signature du Laos, ce serait le Khao Poon. Khao Poon (le Bun en vietnamien) est le vermicelle de riz fermenté.

Les nouilles sont fines et rondes. Consommé tout le pays, cette soupe de vermicelle populaire est présentée pour les fêtes et les cérémonies et utilisée comme ingrédient dans les plats.

Chacun fait du rouleau de printemps par les ingrédients : le papier de riz, les feuilles de laitue, la viande, des herbes et des sauces.

Il y a deux types de soupes de vermicelle Khao Poon ; un curry de poisson pilé, de lait de coco et de feuilles du combava est le plus courant.

La soupe de vermicelle est fabriquée et vendue raîche tous les jours et sa fabrication est un processus très fascinant.

Regardez ci-dessous pour pouvoir faire Khao Poon.

Riz Collant aux Mangues

Le riz collant à la mangue est un dessert rafraîchissant après un repas laotien épicé.

Fait de riz collant, du lait de coco et du sucré, il est décoré par des mangues fraîches et mûres et souvent recouvert de graines de sésame.

Ce dessert peut également être préparé avec du riz gluant noir ou un mélange de riz noir et blanc qui donne un dessert de couleur pourpre.

Voici comment faire du riz collant à la mangue

Poisson Salé Grillé (Ping Pa)

Les régions enclavées de Laos ne manquent pas de fruits de mer d’eau douce pêchés dans ses nombreuses rivières.

Le poisson de rivière grillé est recouvert de sel, farci de citronnelle et d’autres épices, puis mi en brochettes et grillé sur du charbon.

Le poisson en flocons est le plus souvent mangé à la main en séparant la viande et en créant un enveloppement de laitue avec du riz gluant et des sauces.

Les poissons ne sont pas désossés, alors faites attention aux petits os de poissons. Les laotiens peuvent manger les yeux, la queue et la peau de poisson.

Cependant, il y a quelques visiteurs n’aime pas ça. Pouvez donner des os de poissons aux chiens ou aux chats qui courent dans les rues laotiennes.

Apprenez à faire un bon poisson grillé salé ici

Khao Piak Sen – Soupe de nouilles au tapioca du Laos

Khao Piak Sen est une soupe de nouilles moelleuse qui a une saveur similaire à celle de Udon, mais elle est faite avec du riz plutôt dublé.

Il est un plat délicieux au Laos, fait de la viande de porc ou de poulet, de citronnelle, de galanga, d’échalotes, d’ail, de feuilles de coriandre hachées.

N’oubliez pas manger de ce plat avec des limes fraîchement tranchées.

Le facteur le plus important est le bouillon, qui doit cuisiner lentement avec des os pour une quantité approprié de sucre, de sauce chili, de poudre de chili séchée, de sauce de poisson ou de sauce de soja.

Gaeng Nor Mai – Le ragoût aux pousses de bambou

Ce ragoût est fabriqué à partir de pousses de bambou et aromatisé à l’extrait de feuille de Yanang, dont on pense que les feuilles ont des qualités médicinales, bien qu’elles soient trop fibreuses et moelleuse pour pouvoir manger.

Au lieu de cela, les feuilles sont placées dans de l’eau et frottées pour en extraire le jus ; L’extrait est ensuite utilisé avec des pousses de bambou, de l’ail, des piments et du padaek, sorte de sauce de poisson incroyablement forte et non filtrée, pour constituer la base du ragoût.

Les autres ingrédients du ragoût peuvent varier et vous pouvez utiliser tout ingrédient dont vous avez comme les légumes verts, les champignons sauvages, toutes sortes d’herbes, les viandes comme le porc ou le poisson, la peau de poisson séchée et les œufs de caille entiers.

Voici un bol délicieux de Gaeng Nor Mai

Aimer les plats sur le trottoir ? 7 Conseils pour avoir l’estomac heureux

  1. N’oubliez pas apporter des médicaments pour éviter dans le cas malheureux de tomber malade quand vous mangez de la nourriture et de spécialités de Laos.
  2. Buvez de l’eau en bouteille.
  3. Demandez à l’habitant local de restaurants connus et délicieux parce qu’il peut savoir où est ces restaurants.
  4. Observez la façon dont les habitants mangent pour savoir quels ingrédients pourraient ajouter. Verser un peu de sauce de soja ou un filet de citron vert peut à certains plats laotiens et ils ont ses saveurs magnifiques.
  5. En cas de barrière de la langue, les végétariens ou les voyageurs allergiques devraient conserver les images de ces aliments sur leur téléphone portable et les montrer aux vendeurs de nourriture ou aux serveurs de restaurants avec un grand hochement de tête pour mieux faire passer leur message.
  6. Évitez la viande crue au Laos, même si c’est un ingrédient commun du plat populaire Laab. Demandez que la viande soit sautée et évitez-la entièrement si elle est réfrigérée ou si l’odeur devient un peu étrange
  7. Pratiquez votre prononciation de ‘’Khao Niaw’’, ‘’Khao Piak Sen’’, ‘’Khao Jee’’ ou de toute autre chose que vous voudrez goûter. Un peu d’effort, un sourire accueillant, un sourire plein de dents et une attitude amicale contribueront grandement à votre vie sociale au Laos. Voici quelques phrases de base pour les voyageurs au Laos

Résumé

Alors vous avez déjà connu les 10 meilleurs plats du Laos que vous devez essayer. Bien entendu, de nombreux plats ne sont pas énumérés dans le cadre de cet article. Si vous avez une idée ou une recommandation, n’hésitez pas à faire un commentaire ci-dessous ou CONTACTEZ-NOUS. Vous pouvez également consulter notre COLLECTION DES VOYAGES AU LAOS pour avoir une idée plus précise de ce que vous pouvez faire au Laos.

Merci de votre lecture et de votre contribution.

loading-image